Guinée : les premiers mots du père de Toumba Diakité… (Exclusif)

CONAKRY- Suspect clef dans le massacre du 28 septembre 2009 à Conakry, le commandant Aboubacar Diakité alias Toumba a été arrêté dans la capitale Sénégalaise où il vivait manifestement depuis sa fuite de Conakry en décembre 2009, après avoir tiré sur Dadis Camara. Sa famille à Conakry est partagée entre résignation et prudence.

Quand on évoque le nom de Toumba Diakité dans sa famille,  la prudence est saisissante. Pourtant, les informations le concernant sont suivies de très près par ses proches. « Je n’ai pas de ses nouvelles. Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai appris qu’on a arrêté mon fils à partir de Dakar », réagi timidement le père du commandant Toumba Diakité, frappé par l’âge.

Quel sort pour son fils ?

L’ex aide de camp de Moussa Dadis Camara est un double suspect. Il est cité dans deux lourds dossiers. D’abord dans le dossier des évènements du 28 septembre 2009. Ce jour, 157 civils avaient trouvé la mort dans la répression d’une manifestation des forces vives qui protestaient contre les velléités de Moussa Dadis Camara à se présenter à l’élection présidentielle de 2010. Le Commandant Toumba Diakité est aussi accusé de tentative d’assassinat contre son ex-mentor, Moussa Dadis Camara, le 3 décembre 2009. Toumba Diakité qui était en cavale depuis ce jour a été appréhendé par la gendarmerie sénégalaise. Ses proches à Conakry se résignent sur le sort de leur fils et se remettent au ciel. Toutefois, ils demandent aux autorités de ne pas le torturer.

« On est derrière les autorités. A partir du moment où on a mis main sur lui, ils n’ont qu’a l’écouter sans le torturer. La torture n’aboutit à rien (…). D’une manière il peut s’expliquer, et expliquer ce qui s’est passé, librement (…). L’autorité même sait qu’on ne doit pas torturer quelqu’un. Il peut s’expliquer librement. A partir du moment où il est dans leur main, ils doivent l’écouter. C’est tout ce que je peux dire », a souhaité le Colonel Mamady Diakité.

A Conakry, aucune réaction officielle n’a été faite pour le moment par les autorités du pays. Le Ministre de la justice, Maître Cheick Sako, n’a donné aucune information sur l’éventuelle extradition de Toumba Diakité à Conakry.

Dans une interview qu’il nous avait accordée au mois d’octobre 2014, le Commandant Toumba Diakité avait prévenu qu’il n’accepterait pas d’être ramené en Guinée.

« Je ne vais pas accepter que quelqu’un m’arrête. Même si c’est un camion (de militaires, Ndlr) qui vient, je n’accepterais pas que quelqu’un m’arrête et me remette à mes ennemis. Je ne l’accepterais pas. Si l’on se hasarde à le faire c’est une autre histoire qui sera tracée encore », avait confié l’ancien aide de camp .

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

 

Guinée : les premiers mots du père de Toumba Diakité… (Exclusif)
Retour à l'accueil