Mali-Burkina: Giresse indique les difficultés des Aigles

Après la rencontre Mali-Burkina remportée par les Etalons sur le score de 2 buts à 1 devant les Aigles maliens, le sélectionneur national Alain Giresse a livré à footmali des détails sur ledit match en indiquant ce qui manque à ses Aigles et qui est à améliorer avant la CAN prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon.

A l'instar de plusieurs équipes qualifiées à la phase finale de la CAN 2017, le Mali a livré et perdu (2-1) une opposition amicale contre le Burkina Faso hier samedi 7 janvier à Marrakech.  Disputé dans le cadre des préparatifs de ladite compétition notamment  pour voir comment les joueurs  se "comportent physiquement, techniquement et tactiquement", le sélectionneur des Aigles  a eu de quoi retenir de la partie qui a vu les Etalons s'imposer sur les réalisations de Jonathan Zongo (40') et Bertrand Traoré (59'), Mustapha Yatabaré ayant réduit le score pour les Aigles à la 70'. "L'opposition nous a permis de faire le point sur la condition physique des joueurs et de voir comment les systèmes de jeu se mettaient en place en fonction des associations de joueurs dans les différents secteurs de jeu", a analysé Alain Giresse. Au cours de cette rencontre, le technicien français a profité pour évaluer l'ensemble de son effectif en effectuant 9 changements à l'entame de la seconde période alors que Hamari Traoré et le portier Soumaïla Diakité avaient été sortis par précaution pour Ousmane Coulibaly et Djigui Diarra (remplacé par la suite par Oumar Sissoko) avant la demie heure de jeu de la première période. A entendre Giresse parler qui a aligné à peu près deux équipes en deux mi-temps, le plus important était autre chose que le score. "Les équipes ont été faites pour mettre chaque joueur à son poste. Il faut juger l'équipe parce qu'il y a eu 2 équipes, une en première mi-temps et l'autre en seconde? C'est pas juger l'équipe", a-t-il argumenté.

Concernant son appréciation sur le rendement de ses protégés tactiquement acceptable, Giresse estime qu'il y a des points à améliorer. "Physiquement ils ne sont pas au mieux de leurs possibilités. Tactiquement d'une façon générale le système de jeu a été respecté, mais je pense que son animation doit être meilleure", a indiqué à footmali l'ancien international français.

Retour à l'accueil