Une attaque terroriste déjouée avant le sommet Afrique-France de Bamako ?

Selon l’Agence France Presse, les militaires français auraient arrêté des terroristes présumés dans le nord du Mali.

Des terroristes présumés ont été arrêtés dans le nord du Mali avant le sommet Afrique-France de Bamako annonce l’Agence France Presse dimanche 15 janvier. L’AFP s’appuie sur des sources sécuritaires maliennes et occidentales. Le ministère français de la Défense n’a pas démenti l’information.

L’opération aurait été menée par les forces spéciales françaises. Selon une source sécuritaire occidentale citée par l’agence de presse, « sur les kamikazes, il a été retrouvé un portable duquel il venait d’envoyer un message d’adieu à ses parents ».

Sommet sous haute surveillance

« Ces arrestations ont permis de procéder à d’autres arrestations de suspects ici à Bamako, et de découvrir que des djihadistes emprisonnés organisaient de leur côté un plan d’évasion », a ajouté une source malienne.

Plus de 10 000 hommes ont été mobilisés pour la couverture sécuritaire du sommet, et plusieurs centaines d’autres uniquement pour la sécurité des personnalités invités. Plusieurs chefs d’Etat africains ont félicité le Mali pour avoir « relevé le défi sécuritaire » de l’organisation du sommet.

Source : lemonde

Retour à l'accueil